//
Non classé

Le Progrès aime le Front de gauche quand il n’en parle pas

Côté Médias

Net recul au Progrès

La campagne présidentielle achevée, l’un de nos quotidiens local, « Le Progrès », fait preuve d’une bien étrange dichotomie quant au traitement des législatives. Dans son édition du 1er juin, le journal lyonnais consacre une page entière à l’ensemble des formations en lice dans la 2ème circonscription, en oubliant gaillardement le Front de gauche ?

Bon peut être est-ce une nouvelle lyonnaiserie mais voilà que Le Progrès dans son édition du 1er juin qui consacrait une page entière aux formations en lice dans le cadre des élections législatives dans la 2ème circonscription, a complètement zappé le Front de gauche ? C’est bêta parce que dans cette circonscription justement, le FDG a réalisé des scores à la présidentielle que Le Progrès a également « oubliés » : 19,91% dans les pentes de la Croix-Rousse, 14% sur le plateau et une moyenne générale sur Lyon de 12%, à savoir 0,5 % de plus que la moyenne nationale. Un problème de calculettes sûrement !

Quant à la plume respectable qui a écrite la page concernée, omettre à ce point le Front de gauche, la photo de sa candidate dans la 2ème circonscription, relève soit de l’omission volontaire, soit de la méconnaissance des forces en présence ; et dans tous les cas d’une faute de goût pour ne pas dire une faute professionnelle tout court. L’intéressé objectera sans doute qu’il n’avait pas la place dans la page pour caser tout le monde et qu’en l’occurrence, son choix porté par exemple sur la candidate du Front national le dispenserait de toutes explications ?

Non, loin de là l’idée que Le Progrès ignorerait superbement le Front de gauche, non, c’est seulement l’habitude, le réflexe qui consiste depuis des lustres, dans la profession, a considérer le pluralisme comme une variable d’ajustement. Là, au Progrès, en pareil cas, c’est un net recul. Et un Progrès en recul ce n’est pas bon pour la croissance médiatique. Ca déconsidère la profession, ça restreint le lectorat et ça démontre preuve à l’appui qu’on saucissonne l’information. Et une information saucissonnée à Lyon  c’est un cervelas qui ne connaîtra plus la croissance. Bon on arrête ici les métaphores locales mais on est et restera attentif à la couverture des législatives par les médias. On ne leurs demande d’ailleurs ni l’aumône, ni un traitement de faveur, juste l’équité. Dans ce registre, la plume de service qui a globalisé  la 2ème circonscription l’a quelque peu remisée au rayon des souvenirs. Nous nous ferons un devoir de le lui rappeler.

Le comité de campagne du FDG de la 2ème circonscription

 PS : si d’aventure le FDG l’emportait dans la 2ème circonscription de Lyon, pour éviter tout malentendu, nous proposerons au journaliste du Progrès un article type avec titraille, chapeau, article et intertitre, de manière à ce qu’il ne nous oublie pas une nouvelle fois. 

Publicités

À propos de frontdegauche Croix-Rousse et Lyon Centre

Collectif Front de Gauche Croix rousse et Lyon Centre. Un collectif rassemblant des militant-e-s des différentes composantes du Front de Gauche, des militants et militantes appartenant à des associations, des syndicats, engagées dans des combats, antiracistes, féministes , écologistes… Notre collectif prend ses racines dans la campagne du NON au traité européen et a poursuivi son action, sa réflexion; il a participé aux différentes campagnes pour les élections (européennes, régionales) depuis lors.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :