//
Local

Pour un arrêté anti-expulsion sur la ville de Lyon

Voici la lettre envoyée aux maires du 1° et du 4 ° arrondissement, par le le collectif du PCF 1er et 4e arrondissements :

Tous les ans, le 15 mars marque la fin de la trêve hivernale. Des milliers de familles sont menacées d’expulsion sans solution de relogement.
Ces pratiques barbares, indignes du 21e siècle et de la richesse de notre pays, aggravent la situation des familles qui cumulent déjà les pires difficultés financières et sociales.
 Cette année, les maires de Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Pierre-Bénite, Givors et Grigny signeront un arrêté interdisant les expulsions locatives pour raisons économiques. C’est un engagement de solidarité qui rappelle que le droit au logement digne est un projet de société.
 Nous savons l’attention que vous portez aux situations difficiles des plus précaires dans notre quartier et votre engagement sur les questions du logement social. Il nous faut  dépasser les constats et engager des actes forts qui permettent une position claire et lisible pour les habitants de notre quartier.
Nous souhaiterions que vous et votre majorité vous vous inscriviez dans cette démarche visant à rendre leur dignité à des milliers de personnes sans ressources. Nous vous proposons donc de déclarer le 1er arrondissement « zone sans expulsion locative » et de demander au maire de notre ville de signer un arrêté dans ce sens.
Pour notre part, nous continuons à réclamer une politique nationale ambitieuse en matière de logement.
Nous proposons la construction de 200 000 logements sociaux par an et la réquisition des millions de logements vides.
De plus, la baisse des loyers est incontournable. Elle doit se faire par un arrêté annuel qui fixe un prix applicable selon la catégorie du bien, sa qualité énergétique, sa salubrité et son éloignement des services publics. Elle devra s’appliquer à tous les loyers et pas seulement aux prochaines signatures de baux.
Enfin, le dispositif de surloyer devra être interdit car il chasse nos voisins du logement social sous prétexte qu’ils seraient « un peu moins pauvres ».
Ces propositions non exhaustives s’intègreraient dans un service public national et décentralisé du logement répondant au besoin des 8.2 millions de personnes en situation de mal logement. C’est pour nous un mécanisme élémentaire de solidarité. et décentralisé du logement. 
En espérant que notre demande trouvera une réponse favorable, nous sommes disponibles pour vous rencontrer.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur,nos salutations les meilleures.

Publicités

À propos de frontdegauche Croix-Rousse et Lyon Centre

Collectif Front de Gauche Croix rousse et Lyon Centre. Un collectif rassemblant des militant-e-s des différentes composantes du Front de Gauche, des militants et militantes appartenant à des associations, des syndicats, engagées dans des combats, antiracistes, féministes , écologistes… Notre collectif prend ses racines dans la campagne du NON au traité européen et a poursuivi son action, sa réflexion; il a participé aux différentes campagnes pour les élections (européennes, régionales) depuis lors.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :