//
actualité, Local, national

André Gerin dérape sur l’immigration

André Gérin , dans un conférence de presse, associant le mal-être dans les cités et l’immigration, a dénoncé «la gauche qui a abandonné les quartiers» et qui aurait «épousé les thèses du grand patronat avec le discours irresponsable où il faudrait régulariser tous les sans-papier». Il poursuit, flirtant avec la xénophobie, que «nous serions ainsi contraints d’accepter tous ceux qui viendraient dans notre maison France. Il faut refuser cette réalité». Voulant «limiter y compris l’immigration régulière», André Gerin affirme ainsi vouloir, par ses déclarations, «endiguer le Front national»!

Quelques réactions:

Communiqué de presse de Olivier Dartigolles, Porte-parole du PCF
 Immigration : « André Gerin s’est perdu » (OlivierDartigolles -PCF)
Les déclarations d’André Gérin sur l’immigration sont indignes. Elles soulèvent le coeur. Par ses luttes et ses engagements, le Parti communiste Français a toujours combattu de tels discours.

Si pour André Gérin, « l’immigration n’est pas une chance pour la France», alors il est à la fois dans le mensonge et le reniement de ce qui fait justement la grandeur, l’identité et le rayonnement universel de notrepays dans le monde.
André Gérin s’est perdu.

Olivier Dartigolles, Porte-parole du PCF
Paris, le 20 juin 2011

Communique de presse de Danielle Lebail, secrétaire départementale de la fédération du PCF et Conseillère Régionale,  à la suite de la déclaration d’André Gerin, parue dans le Progrès d’aujourd’hui
Mardi 21 juin 2011
André Gerin dérape et sort des clous des valeurs que notre Parti porte haut et fort depuis tant d’années.

Je ne souhaite pas analyser les raisons profondes qui amènent André – et ce n’est pas la première fois – à tenir des propos aussi gravissimes et condamnables.

Je me contenterais donc de réaffirmer que notre Parti porte fortement le vivre-ensemble, le respect de l’humain et la richesse de notre diversité et j’en conclus que le problème n’est pas certainement l’autre et sa différence, car cela est notre richesse, mais dans ce capitalisme ravageur et diviseur des hommes et des femmes de cette planète.

Communiqué de Gauche Unitaire
 André Gérin n’est pas une chance pour la gauche ! Le député « communiste » André Gérin vient de réaffirmer une nouvelle fois les déclarations scandaleuses qu’il a prononcées en début de semaine. Après le résultat de la consultation des communistes qui désignait Jean-Luc Mélenchon comme candidat commun, il a annoncé qu’il n’en reconnaissait pas le résultat et envisageait de se présenter à l’élection présidentielle de 2012. Et il a multiplié les déclarations, digne d’un député de la «Droite Populaire» sur le thème : « Non, l’immigration n’est pas une chance pour la France. » et ceux qui continuent de « façon irresponsable à revendiquer la régularisation de tous les sans-papiers » font le « jeu du patronat »

André Gérin prétend « lever les tabous » et il se vautre dans la boue ! Ces déclarations nauséabondes sont à l’opposé des combats menés par des milliers de militants syndicaux, associatifs et politiques pour l’égalité des droits entre français et immigrés. Le Front National ne s’y est pas trompé qui a félicité, par la voie d’Antoine Méliès de la direction nationale du FNJ : « Monsieur Gérin, on vous attend dans nos rangs »

Pour Gauche Unitaire, il ne fait plus de doute qu’André Gérin ne peut en aucun cas représenter les valeurs que porte la gauche et singulièrement le Front de Gauche.
le 24 juin 2011 

Déclaration d’Armand Creus Conseiller Régional Gauche Unitaire/Front de Gauche

 En tant que Conseiller Régional, je suis intervenu mardi 22/06 comme invité au débat sur« les questions d’emploi/formation et les propositions du Front de Gauche », prévu de longue  date et organisé par le Collectif Front de Gauche de Vénissieux.

Il a rassemblé une cinquantaine de participant(e)s dont de nombreux jeunes vénissians issus de l’immigration.

Bien entendu les prises de position nauséabondes d’ André Gérin député de la 14° circonscription ont été évoquées en fin de réunion et autour du Barbecue qui a suivi. Les communistes de Vénissieux, partisans du Front de Gauche présent(e)s dont Christiane Puthod invitée également en tant qu’ élue Vice-présidente au Conseil Régional, ont exprimé clairement et sans ambigüité leur position et celle de leur Parti qui au niveau départemental comme national ont immédiatement condamné fermement les propos d’André Gérin contre l’immigration et les immigrés.

GAUCHE UNITAIRE au plan local comme au plan national les condamne également .

Ces propos stigmatisant toute une partie de la population déjà désignée comme « bouc émissaire » du mal vivre de la majorité de notre peuple, se rajoutent à d’autres propos d’André Gérin développant une conception de la laïcité qui exclue et stigmatise.

Avec cette prise de position, ce n’est pas seulement avec la droite sarkozienne qu’André Gérin s’acoquine (cf. son livre sur les banlieues préfacé par le député UMP Eric Raoult), c’est avec l’extrême-droite : le FN qui dans un communiqué national vient de lui proposer l’adhésion et jusqu’au groupe des « identitaires » lyonnais du groupuscule « Rebeyne » qui
vient de l’adouber symboliquement comme leur « porte-parole » à l’Assemblée Nationale ! 

Ceci au moment où se développe notamment grâce à l’action du « Collectif de Vigilance 69 contre l’extrême-droite » qui élargit sa représentativité, une prise de conscience salutaire du danger de l’extrême-droite et de ses groupes violents tels que le « Bunker Korps » et le « Bloc identitaire » qui ont pignon sur rue dans notre ville capitale de la Résistance. 

Une conséquence immédiate en découle sur le plan politique : désormais A Gérin n’est représentatif que de lui-même dans une aventure personnelle qui l’éloigne de la gauche et de ses valeurs fondatrices. En conséquence pour GAUCHE UNITAIRE 69 il ne peut pas être candidat en référence au FRONT DE GAUCHE dans la 14° circonscription du Rhône pour
les prochaines élections législatives. 

Lyon le 24 juin 2011.

 

Publicités

À propos de frontdegauche Croix-Rousse et Lyon Centre

Collectif Front de Gauche Croix rousse et Lyon Centre. Un collectif rassemblant des militant-e-s des différentes composantes du Front de Gauche, des militants et militantes appartenant à des associations, des syndicats, engagées dans des combats, antiracistes, féministes , écologistes… Notre collectif prend ses racines dans la campagne du NON au traité européen et a poursuivi son action, sa réflexion; il a participé aux différentes campagnes pour les élections (européennes, régionales) depuis lors.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

%d blogueurs aiment cette page :